• Vient de paraitre

    Hefta-Dzukel demi-couverture

  • Le premier livre de la collection NEQ 12/20

    vient de paraitre, le premier livre de la collection NEQ 12/20

  • Jean-Luc Laurent

    20170818_192221

  • Meurtres à la Cour de Hainaut

    Meurtres à la Cour de Hainaut

  • Le Calice Noir

    Le Calice Noir

  • La Saltarelle des Baronnes

    La Saltarelle des Baronnes

  • Le Dragon de la Rivière

    Le Dragon de la Rivière

Extr. 2 L’Evasion

Journal de K. Je repris la route à la nuit… Dans l’autre sens, sans bagage et désormais sans illusions. Qu’on ne me parle plus d’une société fraternelle et solidaire qui suivrait la prise du pouvoir par les chiens, j’en avais eu un avant-goût. Les humains avaient bien des défauts mais, à tout prendre, mieux valait vivre sous leur domination. Encore un peu de patience, Mélody, ton toutou revient ! Je retrouvai un de nos refuges provisoires. Après une semaine de repos, je me remis en marche, évitant les villes. Je me faufilai dans un train de marchandises à l’arrêt qui partirait quelques heures plus tard dans la bonne direction. Eh oui, bandes d’ignares, ça sert de savoir lire !!!

 Le terminus n’était pas très loin de ma maison. Je me glissai dehors et repris la route. Plus que 13 Km avant de revoir Mélody !

 Je courais, pensant à la fête que Maureen ferait pour le retour du chien prodigue. Mon attention se relâcha, je vis trop tard les deux hommes avec le grand filet et finis dans une petite cage cadenassée, gémissant sur ma grande aventure qui finissait si tragiquement. Allez leur expliquer, vous, que je rentrais dans le rang ! Je me morfondais, écoutant les autres chiens échanger leurs plaintes, leur inquiétude et leur incompréhension. Quatre chiens étaient partis le lendemain de mon arrivée. Je pensais qu’on les ramenait chez eux. Le quatorze, un couple vint chercher son chien. Ils partirent reconnaissants envers l’administration qui le leur avait retrouvé. Voilà comment partaient les chiens retrouvés. Donc les autres…

 Dans ce type d’endroit, la durée de vie d’un chien était variable. Là, elle semblait être de cinq jours. Je serais donc exécuté le dix-neuf. Je regardai autour de moi. La ravissante chienne de la cage de gauche, capturée le neuf, serait gazée le lendemain. Cette pensée me fut insupportable. Elle ne savait pas fermer son esprit, j’y pénétrai. Sans bien comprendre quoi, elle pressentait une chose terrible. L’énorme bouledogue à ma droite était doté d’une puissance impressionnante. Je fis entrer deux idées dans sa tête puis j’attendis une heure favorable. Un seul geôlier était présent, les autres battaient la campagne à la recherche de nouvelles victimes. Je pouvais reproduire à peu près exactement la voix du gardien-chef. Je me retournai vers le fond de ma cellule, la tête le plus loin possible de la lumière.

-          « - Ferrand ! Ouvrez les cages 17 et 18 ! Les propriétaires des clebs viennent les chercher.

-          Mais où êtes-vous, chef !

-          Tu vas m’obéir, bougre d’animal ! Je t’ai dit d’ouvrir les cages ! »

Je sortis docilement, brave toutou obéissant. Quand le gardien ouvrit la cage du bouledogue, il lui sauta à la gorge. Moi aussi je le mordais férocement. Je lui ordonnai d’ouvrir les cages, il le fit sans comprendre. Je voulais lui faire peur mais les crocs de mon voisin entraient dans sa gorge. On ne se retient pas toujours en tapant sur des chiens. Comment voudriez-vous qu’un bouledogue inculte comprenne que l’on doit se retenir, alors qu’un être humain, en principe intelligent et doué de raison, ne le comprend pas. Le gardien resta sur le carreau. Finalement cela valait mieux, personne n’entendrait parler des ordres donnés en langue humaine. La cavalcade démarra joyeusement mais, pas de chance, à cent mètres de la prison, nous vîmes arriver le camion-fourrière. Les chasseurs, éberlués, nous regardèrent passer. Puis ils firent demi-tour dans un grand crissement de pneus, la poursuite commençait. 

 

RETOUR…………………….ACHETER LE LIVRE

Laisser un commentaire

 

MA PETITE FEE |
violard |
Mona... lit ça! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le jeux Lyrique
| My wOrld
| poesymymy